AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lecanibal
Admin
avatar

Messages : 833
Date d'inscription : 05/06/2011

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Rang: Meneur

MessageSujet: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Jeu 11 Aoû - 12:50

Je devais avoir 10 ou 11 mois, peut être 12. Personne ne le sut jamais. Se fut un jour d'Octilliard de l'an 621, dont la date exacte échappa à l'histoire, qu'un bucheron me trouva, mi-marchant, mi-rampant, au beau milieu de la forêt au Nord d'Astrub.
C'était lors d'une journée pourtant banale à première vue, mais qui fut bouleversé à la vue de cet enfant à l'ombre d'un frene. "Que fait-il ici tout seul" a-t'il dut se demander. Encore maintenant, l'énigme reste non resolue; ne parlant pas encore je ne pus donner aucun indice au bucheron, et evidement le souvenir de ces evenements m'échappe completement aujourd'hui.
Je n'avais ni nom, ni famille, ni foyer, ni même un age precis. Plutot que de me laisser à une mort certaine, cet homme choisit de me receuillir en attendant de retrouver mes parents ou ma famille. Les jours, puis les semaines passèrent sans qu'aucune recherche n'aboutisse. Peut-être ai-je été abandonné intentionelement, peut-être mes parents ont-ils succomber à l'attaque de quelconque créature... Je ne le saurais jamais.
C'est finalement après un mois de recherches infructueuses, que ce bucheron choisit, non pas de m'adopter, mais du moin de subvenir à mes besoins.


Je grandis donc dans le petit habitat, plutôt une cabane, du bucheron dans la forêt d'Astrub. Je n'apris pas grand chose sur lui. Il s'appelait Jack, mais je ne connus pas son nom de famille. C'était un solitaire, il vivait principalement de son métier de bucheron, mais il maitrisait aussi les bases du metier de sculteurs de diverses armes.
Je devais avoir environ 4 ans quand il se decida à reprendre son activité de bucheron qu'il avait mit entre parenthèses pour s'occuper de moi. Je m'installais alors dans une routine journalière. Il partais tôt le matin avant mon reveil en me laissant de quoi manger, puis revenait tard le soir pour le dinner. J'avais toute la journée pour vagabonder dans cette foret aux mille dangers. J'appris à me débrouiller seul; je n'avais que peu de contact avec Jack.


Au risque de briser un mythe, je me dois de donner la signification de mon surnom. Il provient à l'origine d'une plaisanterie de Jack en me voyant manger comme quatre malgrès mon jeune age. J'étais jeune et à la recherche d'une identité, je mémorisais alors cette plaisanterie comme si c'était mon nom. Jack prit l'habitude de m'apeller 'petit canibal', qui avec le temps, se transforma en lecanibal.


Un jour, dans ce qui devais être ma dixième année, Jack m'offrit trois de ses créations: un baton de boisaille, une baguette de boisaille et un arc de boisaille. Celon lui c'était à la fois un moyen de passer le temps, et un moyen de me denfendre contre divers dangers. Peut-être Crâ m'avait-elle déja prit sous son aile, le fait est que je me trouvais une affinité avec l'arc. J'abandonnais les deux autres armes pour me concentrer sur l'entrainement à l'arc.
Or, mon habilité augmentais en même temps que ma lassitude de cette vie qui ne me convenait pas. Ce ne fut donc pas une surprise pour Jack quand, le 18 Flovor 632, je decidais de le quitter pour parcourir le monde. Je partis le soir même avec des provisions pour une semaine et mon arc à la main; l'image de Jack agitant les bras pour me dire aurevoir est le dernier souvenir que j'ai de lui.


Je partis en direction d'Astrub; c'était le premiere fois que je voyais autant de personnes. Entre les villageois et les aventuriers, un nouveau monde totalement inconnu s'offrait à moi. Au hasard de mes pas, je me retrouvais devant la statue dédiée à la déesse Crâ. Je restais béa devant elle; à la vue de notre arme commune je compris que ma voie était de servire cette déèsse.
A coté de la statut, d'autres de ses disciples qui s'entrainaient, semblaient avoir remarqué mon interet pour la déesse. Après avoir évalué mon pietre niveau, il me proposèrent de rester avec eux pour m'entrainer. Je restait un mois parmis eux, il m'apprirent les fondements de leur art et je leur en étais très reconnaissant. Mais ma nature de solitaire repris le dessus et je repartis sur les routes après de brefs aurevoirs.

Je repris l'entrainement seul; j'affrontais des creatures de plus en plus puissantes, je gagnais en force et en experience. Cependant après deux années passée à m'entrainer je compris que rester seul freinait ma progression. C'est pourquoi je revint à Astrub dans l'espoir d'y rencontrer de nouvelles personnes. Ce fut un echec, après tant d'année vecu seul, j'était incapable de nouer de relation; de plus, je pris l'habitude de me présenter sous le surnom que m'avait donné Jack; ce qui avait tendance à éffrayer les gens.
Alors que je commencais à deseperer, je croisais un vieil ivrogne au détour de la taverne; après m'être poliment présenté, l'ivrogne commenca à me parler:
"-Lecanibal hein ? Un surnom à faire frémir même les habitants de Brakmar.
-Pourquoi ça ? demandais-je.
-Je ne sais pas si les brakmariens sont cannibals, mais on raconte telements de choses horribles sur eux que ca m'étonnerais pas."
C'était la première fois que j'entendais parler de cette cité; alors que je cherchais une question pertinante l'ivrogne repris:
"Voila telement longtemps qu'une guerre les oppose à Bonta la cité blanche ... Il y à beaucoup à gagner avec cette guerre fiston ! L'or pour moi et la gloire pour toi, on ferais une bonne équipe tu sais?"
Bonta, la cité blanche ... Je laissais le vieillard délirant derière moi, et me dirigais d'un pas resolu à la recherche de Bonta; la tête pleine de reve de fortune et de gloire.


Après deux semaines de marche, j'entrais enfin dans la cité blanche. Encore une fois je restait stupefait par le nombre de personne presente dans la cité ainsi que par son architecture. C'est à la milice qu'on me renseigna; on me dépeignit la cité comme celle du bien qui s'oppose au mal, Brakmar. J'étais naif, je m'enrolais dans l'armée Bontariénne.
On commenca à me confier des missions mineurs, plus souvent comme coursier que milicien. J'avais de nombreux moments libres qui me permettaient d'affiner mes techniques de combats contre d'autres miliciens. J'apris à lire et écrire auprès d'eux. J'achetais aussi une maison dans le quartier des forgeron, pour la première fois j'avais mon propre foyer. Après deux ans d'entrainements on me juga apte a participer à une mission importante.


Enfin mon heure était venue; je partis en direction de pandala avec une petite troupe. Notre but était de reprendre pandala eau des mains des Brakmariens. Plus l'on approchait de notre destination plus notre exitation montait; je me sentais entouré, sinon d'amis, du moin de personnes de confiance, qui partagaient le même desire d'en découdre que moi.
Nous lançâme enfin l'attaque, les gardes brakmariens tombaient un a un sous mes fleches, tout ses déroulait bien jusqu'à qu'on passe les portes. Nous trouvâme des paysans éffrayer courir en tout sens, des hurlements de peur, c'était le chaos. Déja, ce spéctacle fesais tremblais mes convictions; mais se fut la vue de ses miliciens qui se disais defenseurs du bien, abattre sans pitiés de simples villageois, ce massacre me fit deserter le champs de bataille.


Je retournais à Bonta, la tête basse. Etait-ce le dégout des gens, quels qu'ils soient, qui tintais ma nouvelle vision de la vie ? Arrivé à Bonta je restait cloitré chez moi pendant une semaine, à réfléchir. Les gens biens existaient-ils vraiment ? Ne peut-on faire confiance à personne ? Avais-je eu tord d'abandonner ma vie de solitaire ? Je fis mes bagages et je repartis seul sur les routes, avec un seul objectif: devenir plus fort, mais le devenir en ne comptant que sur moi même.


Les années passèrent; je devenais de plus en plus fort, mais mon coeur se fermait peu à peu aux autres. J'avais occasionnelement des contacts avec des gens, que se soit des marchands ou bien d'autres aventuriers avec qui je coopérait pour vaincre des créatures trop forte pour moi seul. Mais j'était devenu incapable de m'ouvrir, et de faite, je ne nouais aucune amitié avec personne. J'étais seul et j'en souffrais, mais j'étais trop fière pour l'avouer.
Je devais être à la fin de ma 18ème année quand le destin voulut que je me retrouve sur un champs de bataille. Celle-ci fesait rage dans la plaine rocheuse de Cania, quand, alerté par les cris, je jettais un coup d'oeil à l'abris d'un rocher. Je compris vite la raison de cette bataille, en effet, une cargaison de marchandise semblait etre au centre du tumulte; Bontariens et Brakmariens s'en disputais la prise. Alors que plusieurs marchants gisaient déja au sol, j'aperçus plusieurs guerriers cote à cote, se battant pour proteger la cargaison. Ils semblaient differents, les examinant de plus pret, je remarquais leurs ailes en bois. Je quittais la plaine en direction d'Astrub en esperant trouver des informations sur ces étranges guerriers.
J'apris alors l'existance des Nedoras, on m'expliqua vaguement leur idéologie. On m'indiqua l'endroit ou les mercenaires eux même pourraient me renseigner; et c'est avec un espoir renaissant, que je poussais la porte de la maison des mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafede-sumens.forumgratuit.org
atchoum
Esclave
Esclave


Messages : 8
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 26
Localisation : ~brest

Feuille de personnage
Niveau:
187/200  (187/200)
Rang:

MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Jeu 11 Aoû - 21:16

Ainsi donc, lecanibal est un vil déserteur des armées bontariennes. Pourtant, tuer des villageois, c'est rigolo (et puis, c'étaient sans doute des colabos, peut-être).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecanibal
Admin
avatar

Messages : 833
Date d'inscription : 05/06/2011

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Rang: Meneur

MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Jeu 11 Aoû - 21:30

Héhé ouais, enfin la scene de la bataille en elle même je dois la modifier pour qu'elle soit plus coherante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafede-sumens.forumgratuit.org
Dyddou
Esclave
Esclave


Messages : 2
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Jeu 18 Aoû - 21:49

euh sa va bien se passé cani tkt pas ^^" ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecanibal
Admin
avatar

Messages : 833
Date d'inscription : 05/06/2011

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Rang: Meneur

MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Ven 19 Aoû - 1:29

C'est du RP !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafede-sumens.forumgratuit.org
Phaze
Esclave
Esclave
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 23
Localisation : Orléans

Feuille de personnage
Niveau:
164/200  (164/200)
Rang: Tueur de Familiers

MessageSujet: Rp   Dim 18 Sep - 10:26

D'accord, vu sous cette angle je comprends un peu mieux déjà Cani ^^ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecanibal
Admin
avatar

Messages : 833
Date d'inscription : 05/06/2011

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Rang: Meneur

MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   Dim 18 Sep - 13:28

Confond pas RP et le réelle Shocked C'pas ma vrai vie ca hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafede-sumens.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
lecanibal; Depuis l'ombre de sa vie, à la recheche de son destin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Federation du Commerce :: Vos Backgournd-
Sauter vers: